Toutes premières fois

Tu te moques de ma première chemise?

Une fois n’est pas coutume, il me prend l’envie de coudre pour un homme. Le mien! Et, sauf problèmes insurmontables, je ferai de cette envie mon livrable de juillet dans le cadre de la garde-robe capsule 2017.

D’abord, il me faut vous faire cet aveu : je ne couds de façon frénétique que depuis fin décembre 2016, moment où j’ai eu l’idée de fabriquer avec amour des cadeaux que je réservais à mes proches. Ce qui signifie qu’il y a un certain nombre de passages obligés dans la carrière d’une couturière amateure que je n’ai pas (encore) empruntés 🙂

Trop facile me direz-vous avec raison! Donc, comme le courage ne me fait pas défaut et même, que le défi m’est un moteur plus qu’une barrière, j’ai décidé de me lancer dans la confection de ma première chemise! Allez Sophie, allez…

Le modèle est de Créapassions expliqué sous la plume de Céline Girardeau. Il a tout ce que j’attends d’une chemise un peu clâsse 🙂 : le passepoil (j’adooooore le passepoil), le jeu entre deux tissus de teintes compatibles et un tissu à motif pour les doublures et quelques détails qui attire l’oeil. Cela dit, ces éléments suffisaient à mon bonheur et y  ajouter encore un tissu blanc pour les manches et le col, je me demande si c’est pas too much.

Qu’à cela ne tienne, je ne vais pas réinventer l’eau chaude cette fois-ci ! Car, vous ne le savez pas encore mais à force de vouloir m’approprier les patrons en m’éloignant des tissus et motifs recommandés, l’œuvre en cours dans mon atelier pour le mois de juin de la garde-robe capsule est juste une abomination. Mais vous serez informés bien assez tôt, ce 30 juin. 😦

Revenons à ma première chemise (dont je ne me moque point). A défaut de trouver une popeline de coton à mon goût, je me suis rabattue sur une toile de coton suffisamment fine pour faire illusion. Quant au tissu fleuri, exclusion d’office. Ca fait partie des tabous sur lesquels il faudra que ma moitié s’explique un jour. En attendant, j’ai opté pour le motif « grain de riz » que j’affectionne aussi.

Bref, voici mon choix de tissu ( comme d’hab’ en provenance de l’e-shop « Les tissus du Chien vert ») :

J’aime bien ce choix jusqu’à présent… De toute façon, comme je connais mon homme, la seule chose qui comptera à ses yeux est le confort et confort il y aura (à la condition toute fois qu’il perde 3 cm au niveau de la ceinture, si j’en crois Céline Girardeau…)

Allez, hauts les cœurs ! A ce stade, j’ai déjà décalqué les treize pièces du patron. Et tout va  bien… Croisons les doigts!

Une réflexion sur « Toutes premières fois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :