Chercher la petite bête…

Histoire d’un atelier confiné

Chercher la petite bête, c’est bel et bien ce qu’Anabelle et moi avons fait à l’atelier à l’heure du confinement. Comme beaucoup d’entre vous que je lis avec délectation, nous nous sommes jetées sur les fournitures en stock et leur avons trouvé usage.

Bien sûr, la confection de masques s’est taillé la part belle de notre déstockage. Mais la fantaisie n’était pas absente pour autant comme cet article va vous le montrer. Le confinement, c’était aussi chez nous une occasion inespérée de faire les tris qui, sans cela, auraient attendu… disons 10 ou 20 ans! Notamment, les cours des années scolaires passées ont été dépecés : les feuilles au verso vierge ont filé rejoindre notre stock de papier de brouillon, les autres ont atterris dans la corbeille à papier.

Une exception à cette règle de bon sens : la leçon de science naturelle dédiée à la coccinelle. C’était en 2e année. Anabelle s’en souvenait, m’énumérait les mots appris à cette occasion… Ni elle ni moi n’avions le coeur à la séparation sur cette simple feuille qui sans doute n’évoque pas grand chose pour vous chers lecteurs… Cette fameuse cox, la voici!

IMG_1673

Ne sachant quoi en faire, l’idée a germé d’en sortir un patron et de la reproduire en 3D. Avec le très gros avantage de récupérer des coupons de tissus éventuellement très petits. Et, ma foi, ça a fonctionné. Avec des fortunes diverses et avec de nombreuses retouches progressives au patron original. Mais çà a fonctionné et notre maison s’orne désormais de petites bêtes sympathiques qui s’accrochent ici et là…

Exemple 1 : patron original, tout premier essai. Sélection de tissu : un tissu d’ameublement en coton épais vert pomme pour le corps et la tête, un reste de coton aux motifs de cerise pour les élytres puis un coton à pois sur fond blanc pour les ailes.

Résultat :

IMG_1702

La demoiselle coccinelle ressemble surtout à une sauterelle. Et en tous cas, le cordon de suspension est beaucoup trop marqué! Rectification de patronage et de matériel à l’essai suivant.

Ici, le tissu est récupéré d’une chute menue de satin de soie rose, un reste de velour noir d’ameublement et la récupération d’une robe type chinois de notre ainée quand elle avait 3 ans… Cette robe qui semble bien conservée était en fait importable et (donc « indonnable ») en raison de signes d’usure fort vilains dans le dos.

IMG_1711

Résultat : j’ai choisi le velour pour le corps et la tête mais j’ai recouvert la partie « corps » de bandes de chutes de ruban en satin rose pâle. Ca donne du relief. Cette idée a germé lorsque Anabelle et moi-même avons visionné le podcast de Clotilde (Couture & Clo) qui montre les déguisements égyptiens de ses deux fistons. Elle utilisait cette technique du ruban sur la coiffe de ses petits pharaons. Les ailes sont en soie rose (je disposais d’un échantillon de 10cm de haut en provenance du Chien Vert). Les élytres sont coupées quant à elle dans la robe usée de notre petite Eve.

Pour le troisième essai, comme on s’amusait bien, on a testé un effet « poilu » sur le dos de notre troisième demoiselle Cox. Pour cela, nous avons sélectionné un tissu type lin (reste de la jupe Perle de nacre d’Yvanne S, réalisée en 2017) pour le corps et la tête de notre insecte coquet. Pour les élytres, une chute du tissu utilisé jadis pour le top Diamond de la même auteure. Enfin, un reste de tissu très ancien (acheté en 1993) qui n’a jamais servi à grand chose. Tissu translucide aux motifs de fruits.

Le corps de cette dernière coccinelle est en lin turquoise, recouvert de cette fameuse mousseline synthétique. Des couture verticales espacées d’un centimètre fixent les deux tissus l’un sur l’autre. Ensuite, entre les coutures, j’ai coupé le tissu translucide pour créer du volume, un peu d’effilochage, espérant ainsi créer un effet « poilu » 😀 Les élytres ont aussi été redessinées pour être plus couvrantes.

Résultat :

Et voilà! Cherchez-vous la petite bête vous aussi? La trouvez-vous? Au plaisir de vous lire.

Sophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :